Felipe Mato

 

Felipe Mato a commencé la danse espagnole, le ballet classique et le Flamenco étant enfant. Il étudie au conservatoire de Danse de Séville et à l’école de Matilde Coral.

Il débute sa carrière à quatorze ans, qui le mène sur diverses scènes européennes. Le danseur se lance alors dans des concours internationaux tels que le concours des jeunes interprètes de la Biennale de Séville en 2002 ou le concours national de Córdoba dans lequel il est finaliste.

Il danse au sein du spectacle « De Cádiz a Cuba » de la compagnie Mario Maya lors de la première à la Biennale de Séville en 1998. Premier danseur du spectacle Inmigración de Ángeles Gabaldón, il danse sur la scène du Théâtre Central de Séville en 2003. Avec des artistes comme le guitariste Dani de Moron, le musicien marocain Jall Chekkara, le percussionniste Antonio Montiel et la danseuse Nicolia Morris, il forme en 2004 le groupe de flamenco métisse Harmattan.

Depuis lors, il a combiné la transmission de son savoir avec sa carrière de danseur. Dans le domaine de l’enseignement en tant que professeur de l’école « Taller Flamenco » depuis 1998, il est devenu l’un des enseignants les plus réputés du flamenco. Pour transmettre son expérience grandissante et son talent inné, il dispense de nombreux stages à l’étranger avec une formule « Taller Flamenco Itinérant ».

Son travail artistique s’intensifie, il y a quelques années, lorsqu’il crée sa compagnie. Les spectacles « Made in Spain », « Calle Sierpes », « Una Forma de Vida » et sa dernière création « A Veces Solo Voces » représentent son parcours artistique.